vendredi 12 août 2011

"Dommel" ne rime pas avec VDSL

Coup de gueule.

Non mais sérieusement y'a des moments où ça dépasse le bon sens.

De septembre 2010 à avril 2011, j'habitais à Tubize, petite bourgade dans le sud-ouest de Bruxelles. J'ai contracté un abonnement ADSL chez Dommel, société flammande réputée pour son sérieux. A vrai dire, il s'agit ici de VDSL2, pour les non initiés il s'agit simplement d'une vitesse de transfert plus élevée. Voici l'offre de Dommel pour ceux que ça intéresse.
A cette époque les oiseaux chantaient et le soleil riait en jouant à cache cache avec les nuages, bref tout allait bien : activation rapide, service extra, factures exactes.

Seulement voila, en avril j'ai déménagé à Bruxelles, Ixelles pour être précis. J'ai donc engagé la procédure de déménagement prévue à cet effet sur leur site (il suffit d'envoyer un mail disent-ils).
Un mois et demi plus tard, toujours rien.
Je décide quand même d'appeler, je tombe sur un technicien sympa qui me rassure un peu : non je ne dois pas payer les factures tant que je n'ai pas internet, oui je suis mis sur une liste prioritaire et non ça ne devrait plus être long.
Très bien, j'attends encore deux semaines....