dimanche 9 janvier 2011

Les secrets de l'Univers


Ohwi mes ouailles venez à moi, votre Gourou bien aimé!

Hum, derrière cette bande annonce pour le moins.. intrigante se cache un "documentaire" qu'il m'a été donné de voir il y'a quelques mois : "La loi de l'attraction universelle". Je l'avais d'abord téléchargé en pensant à un reportage sur les rapports humains mais on change vite d'attente lorsque le début du "film-docu-fiction" commence par vous promettre monts et merveilles grâce à cette fameuse loi. En vous expliquant que les grands de ce monde (Platon, Shakespeare, Newton, Beethoven..) ont tous eu accès à cette vérité, ce document laisse entendre que vous aussi vous pourrez obtenir ce que vous souhaitez.
Je vais être honnête avec vous, plus le temps passe, plus le documentaire ressemble à une vidéo de propagande pour une secte obscure dont on donnerait le nom à la fin mais au final il n'en est rien (enfin, il n'y'a de publicité pour aucun groupement).
Je pense que c'est simplement le côté américain du document qui lui confère cette touche pseudo-religieuse.

Bref, pourquoi je vous en parle?


Parce que, finalement, il est dit des choses qui m'ont l'air fort justes là dedans. Bien sur, il faut savoir faire la part entre ce qui est dit, ce qu'on en comprend et ce qu'on aimerait avoir entendu sous peine de croire aux contes de fées. Mais globalement j'ai retenu plusieurs principes :
  • Si on souhaite que l'Univers fasse quelque chose pour nous, il faut le lui demander, clairement. Peu importe qu'il s'agisse d'un succès sentimental, professionnel ou pécuniaire il faut envoyer ses pensées-demandes à Univers régulièrement.
  • Se représenter, visualier le plus réellement possible l'état de bonheur qu'on atteindrait via l'obtention de cet objectif et s'y plonger, le ressentir le plus intensément possible. Croire que c'est déjà acquis et avoir foi en l'avenir.
  • Exprimer sa gratitude pour l'ensemble de choses, d’évènements dont on a déjà joui. En pensée, à voix haute ou par des actions.
...et l'univers fera le reste!

Voila pour le squelette de cette philosophie qui, je vous l'accorde, rejoint le judéo-christianisme sur plusieurs points (prières de souhaits, prières de remerciements). Sauf qu'il n'y'a pas ici de notion de pêché ou de Dieu, ce qui me plait assez. L'idée, plus ou moins influencée par la méta-physique est que chacune de nos pensées à un effet sur l'Univers environnant. Il s'agit d'un remaniement indirect, un peu romancé peut-être, de la célèbre expérience du chat de Schrödinger. Ce chat est dans deux états superposés (vivant et mort) jusqu'à qu'on ouvre la boîte et qu'il devienne alors soit mort soit vivant. Ce qui peut apparaître pour certains comme étant une simple prise de tête de scientifiques est en fait totalement édifiant : ça n'est pas qu'"on ne sait pas s'il est mort ou vivant" mais c'est qu'il est les deux simultanément jusqu'à qu'on observe directement la situationLe fait même d'observer une entité a donc une influence sur elle (moi je trouve ça totalement dingue) !! Maintenant que la parenthèse métaphysique est fermée on sait d'où vient l'idée plus ou moins similaire que nos observations agissent sur l'Univers il n'y'a qu'un pas qui nous sépare de l'idée que chaque pensée possède un pouvoir réel. Un pouvoir qu'il ne faut pas négliger. C'est pourquoi il convient de les orienter vers le remerciement ou la demande par exemple. Mais cela implique qu'un sentiment de peur par anticipation (exemple : "je vais mettre un cadenas sur mon vélo sinon on va me le voler"), même s'il va vous motiver à prendre des précautions pour vous protéger va surtout augmenter les chances de voir l'objet de cette peur se réaliser. L'idée est donc de ne penser qu'à vos objectifs "positifs" pour vous éviter "le mauvais œil", ce qui, pour moi, équivaut à l'inverse d'une dépression et en ce sens je trouve ça louable.

Ça me rappelle que j'avais lu un article qui explique que le cerveau ne fait pas de distinction entre ce qu'il se passe réellement et un souvenir qu'on se remémore, ce sont les mêmes zones qui s'activent dans les deux cas. Dans un sens alors, anticiper un souvenir agréable c'est déjà bénéficier des bienfaits qu'il procure et s'en rapprocher un peu plus encore. Bref, je la sens bien cette notion.

A grand renfort d'exemples (je n'ai jamais aimé les démonstrations par exemples car on peut ne choisir que les exemples qui nous arrangent) le document nous explique qu'on peut devenir riche et puissant si on le désire. Il se propose ensuite de donner quelques conseils plus particuliers en répertoriant les différentes familles de souhaits que l'on serait à même de formuler : enrichissement, relations, santé..

Il y'en a un qui m'a marqué concernant les relations, qui avait déjà été formulé autrement par d'autres mais qui m'a plus interpellé cette fois-ci. C'est se poser la question "est-ce que je me traite comme je voudrais qu'on me traite?" et si la réponse est "non", de s'activer pour y remédier. Par extension lorsqu'on cherche un(e) partenaire il faut d'abord tomber amoureux de soi-même! Il faut donc se focaliser sur ce qu'on aime en soi plutôt que sur ce qui nous dérange si on veut attirer les autres. C'est bateau dit comme ça mais je pense sincèrement que c'est en partie vrai.

Est-ce que je pense que "ça marche"? Je pense que dans une certaine mesure oui, mais qu'il ne faut pas spécialement exprimer cela de cette façon-là. Il y'a des parties un peu tractopilées mais d'autres sentent bon la vérité.

Je ne sais pas vraiment comment finir cet article, je vous invite à le regarder avec tout le recul nécessaire à la projection d'un film idéologique, à en tirer les leçons et conseils qui vous parlent et, soyons fous, à laisser un petit commentaire à la fin de ce loooong texte quant à vos impressions et avis.


.52.


Quelques liens : 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire